Des caractères qui s’affirment

5 ans et demi, presque 4, et 18 mois : j’ai tout juste l’impression de souffler (légèrement hein faut pas rêver non plus !). J’arrive de plus en plus à aligner 8 heures de sommeil (avoir choisi un mec matinal était le meilleur choix de ma vie). Mais surtout nous avons trouvé notre rythme tous les 5 et ça c’est un pur bonheur.

Ce qui joue principalement dans cette sensation de légèreté ? Mes deux aînées ont vraiment passé une étape. Ce ne sont plus des bébés, mais des petites filles, qui comprennent tout pour peu que l’on prenne le temps de leur expliquer. Nous avons passé les grandes étapes physiologiques : la marche, les repas solides, manger avec les couverts, savoir s’habiller, ranger… Techniquement elles savent tout faire.

Alors bien évidemment il faut parfois user des mots (ou de la voix) pour se faire obéir. Elles ont désormais amorcé la phase de développement psychologique: l’apprentissage de la lecture, de la danse, des connaissances, des jeux de société… Elles sont curieuses de tout.

Leur caractère se dévoile de plus en plus. Je trouve incroyable de les découvrir encore et encore, de se dire qu’elles évoluent entre ce que nous leur inculquons et leur génétique.

J’aimerais parfois appuyer sur « stop » pour être sûre de me rappeler de chaque instant, chaque trait de caractère, chaque changement, chaque évolution…

Le bouton stop étant jusqu’alors introuvable, je vais poser tout ça ici.

Miss Choufleur, 5 ans et demi, pourrait se résumer à une ultra sensible dans une carapace de fer. Elle tient de son papa pour beaucoup: elle veut tout superviser, dans les moindres détails. Elle a d’ailleurs du mal à concevoir que sa petite soeur de 18 mois ne lui obéit pas au doigt et à l’oeil, qu’elle laisse les feutres débouchés, empiète sur sa décoration de table (nouveau passe temps favori du trio de choc) et ne danse pas exactement comme dans Ballerina. Elle est plutôt demandeuse et apprécie la présence d’un adulte, quoi que sa soeur commence à souvent lui suffire. Chaque imprévu peut la déstabiliser et l’énerver. Elle veut tout comprendre au monde qui l’entoure « papa tu m’expliques le circuit de l’eau » ? « Et quand nous mangeons ou ça va ? » (pourquoi elle ne demande pas à maman ça c’est un mystère !! #féminisme). Côté apprentissage, elle déchiffre quelques syllabes, il me tarde de la voir lire ses propres livres. Plutôt petite et fine, habile, et sportive, elle adore le vélo, la nage et le surf.

Miss Momie, presque 4 ans, est plus solitaire, moins demandeuse. Il faut dire qu’elle a toujours eu la présence de sa grande soeur. D’autre part elle n’a jamais été à la crèche et a passée les matinées de sa première année tranquille à la maison avec la ménagère. Elle a donc appris à s’occuper seule en profitant des jouets sans recevoir les ordres de la grande ! Grande pour son âge, elle a poussé à une vitesse grand V ses derniers mois, pour faire quasi la même taille que sa soeur (102 et 106 cm). Alors qu’elle me semblait plutôt « gauche », elle prend de plus en plus d’assurance, physiquement mais aussi socialement. Elle n’hésite plus à prendre la parole, même avant sa soeur (qui est pourtant une vraie pipelette).

Miss Avon, 17 mois, est un amour sur tous les points. Elle est plutôt obéissante… à l’échelle de ses 18 mois. Elle accourt pour rendre les choses dès quelle est prise en flagrant délit. Elle n’a jamais aimé les biberons (à cause de son RGO). Les purées ne sont pas non plus sa passion mais je pense avoir enfin trouvé la solution à lui partageant nos repas. Elle est plutôt volontaire, marche, court, échange, partage. Elle a le sourire et le rire facile. C’est un vrai plaisir.

Les voir différentes, complémentaires, les voir évoluer et s’affirmer ensemble est mon plus beau cadeau.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions au sujet de « Des caractères qui s’affirment »

Laisser un commentaire