[Expatriation] La nouvelle vie. Enfin presque.

Ca y’est nous y sommes. Les filles ont pris leurs marques. Ce matin, Miss Avon n’a pas pleuré à notre départ pour l’école. J’y vois le signe que les choses commencent à prendre leur place.

Rythme de croisière enclenché

Nous avons trouvé notre rythme de croisière. Oui déjà. Et j’en suis plutôt fière. C’est un peu facile car nous sommes en terres connues.

Miss Avon commence à appeler vers 6H. Elle ne réveille que rarement ses grandes soeurs bien qu’elles partagent la même chambre. Ensuite nous nous levons tous les deux pour nous préparer dans d’odeur du café chaud. Viens ensuite l’heure du lever des filles vers 6H45. Elles s’habillent plus ou moins seules (l’avantage de vivre en robe !) et nous nous retrouvons autour du petit-déjeuner. Non seulement c’est mon repas préféré mais j’apprécie vraiment de pouvoir le prendre en famille. L’année dernière (enfin quand on travaillait quoi), le chéri partait en catimini à 5H30 pour le travail, désormais nous avons le luxe d’être ensemble le matin. Euh en fait, avec 3 petits en bas âge ce n’est pas tout à fait du luxe mais plutôt un impératif…

A partir de là toute la journée s’enchaîne. Nous quittons la maison vers 7H30. Miss Avon reste à la maison avec la nounou. Le chéri part au travail et je dépose les deux grandes à l’école. Je les récupère à 11H45 pour déjeuner à la maison (pas d’option cantine ici !), puis sieste générale, sauf pour ma grande qui lit tranquille dans la salle de jeux avant de repartir à l’école le mardi et jeudi après-midi (14h-16H… horaires pratiques me direz-vous…). Miss Momie fait la sieste puis Cathy, la nounou, prend le relais jusqu’à notre retour le soir.

A la rentrée, je vais essayer d’intégrer au planning: un cours de natation, un cours de danse classique, et peut être un de danse africain. De mon côté j’essaierais de programmer un footing et un cours de yoga, et un cours de barre au sol si j’ai de la place. Le chéri, lui, se garde deux pauses déjeuner pour faire un peu de sport. C’est notre moment entre filles. Nous en profitons pour faire le plein de fromage, monsieur n’aimant pas ça !

Des journées plus adaptées aux enfants

A la différence de la France, le réveil a 6H me semble plus doux, naturel, avec le soleil. Les matinées d’école sont plus longues, de 7H45 à 11H45, mais j’y vois surtout la possibilité d’avoir des après-midi libres. Au final, ce sont des journées allégées pour les enfants. Certains font la sieste, d’autres, plus grands, font des activités dirigées / sport (danse, tennis, natation…), ou même font des jeux libres. Ces moments « libres » manquaient à notre agenda français.  C’est pourquoi l’année prochaine, j’essaierais de garder un maximum ces après-midi &libres à la maison. C’est sûrement un peu cliché mais ici les filles ont peu de jouets, et surtout peu de distractions extérieures, ce qui laisse une grande place à l’inventivité et aux jeux libres. La petite enfance s’y prête bien. En grandissant cela deviendra peut être plus compliqué de les occuper. Ici, seuls les ado « sportifs » aimant la mer et les activités nautiques sont servis : surf, kite, bateau, pêche….

De mon côté j’ai la même sensation: celle d’avoir plus de moment libres pour lire, bloguer, cuisiner et j’adore ça. Bon, depuis que j’ai repris le travail beaucoup moins. La preuve ? Ce billet écrit début juin et publié fin juillet… #nocomment

L’avantage d’être ici c’est la fluidité. J’ai toujours l’impression de courir mais j’arrive tout de même à contenter toute la famille, trouver du temps pour moi, les enfants, et mon chéri.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire