Retour en expatriation imminent

Après un voyage de 6 semaines au Gabon, ça y’est c’est confirmé, we are back !! Et comme nous adorons les aventures, la vie à contre courant et les supers méga challenges, nous partons début juin = soit dans 15 jours. Le 4 juin à 4H du matin nous serons dans la voiture pour le grand départ avec une arrivée prévue à 20H au plus tôt et minuit au plus tard (horaires de la compagnie local variant selon météo mais aussi motivation du pilote #welcomebacktoAfrica). Rentrée prévu le 5 juin à 7H30 pour les enfants.

Presque un mois que je digère tranquillement la nouvelle, que je me prépare à repartir mais aussi à laisser ma vie de mère au foyer pour revêtir mes habits de working girl (en sandales faut pas déconner non plus !). Et avec chéri mieux vaut avoir digestion rapide comme vu plus haut.

Je suis ravie et excitée à l’idée de partir et de faire découvrir le Gabon à ma petite dernière. Mais je mentirai si je vous disais qu’une petite boule persiste dans mon ventre à l’idée de quitter le Pays Basque. Car il faut bien le dire, nous vivons dans un petit paradis, où mes seules préoccupations ces derniers mois étaient de profiter des bons produits frais et locaux pour concocter des merveilles aux repas, déguster une glace en centre ville, faire un footing face à la baie, programmer un apéro, profiter des activités culturelles ou d’un cours de pilates magique avec les copines. Bref : la belle vie.

Mais bon comme je préfère voir le positif dans chaque situation (en fonction de la situation de mes hormones bien sûr), j’ai trouvé tout plein d’avantage à faire une rentrée le 05 juin  :

  • Avoir de parfaits contre arguments aux lancinants « ze veux pas aller à l’école….« –>  « Ne t’inquiète pas ma chérie c’est bientôt fini, nous partons dans quelques jours au Gabon » #4321jetembrouille #stepbystep
  • Eviter la foule estivale pendant l’été et les batailles de je-pose-ma-serviette-ou et attention-vos-enfants-nous-ensablent (en vrai j’ai quand même mal au coeur de quitter les longues soirées d’été et les couchers de soleil à rallonges).
  • Se dire l’hiver prochain nous serons ENFIN au chaud, au pire au Gabon, au mieux à l’Ile Maurice les pieds en éventail. Vraiment l’Hiver c’est chouette une semaine par an, pas plus, avec option chalet + plaid près de la cheminée.
  • Ne plus avoir à regarder la météo la veille pour le lendemain : petit robe légère de rigueur 365 jours / an.
  • Assurer à Miss Momie la possibilité de vivre en robe et sandales tous les jours (cet argument n’a pas de prix, presque mieux que le Père Noël!). Gros point positif aussi : faire une deuxième rentrée en petite section. Je n’ai pas encore élucidé le mystère mais il semblerait qu’elle ne se sente pas de rentrer en moyenne section l’année prochaine (hum ça fait quoi la rentrée au lycée ?!). Elle persiste aussi à vouloir avoir 2 ans et demi à son prochain anniversaire… #celledumilieu (ça j’ai enfin compris pourquoi: elle ne sait pas dire « 4 ans » alors depuis on s’entraîne !)
  • Passer l’été au calme car évidemment tout le monde se barre du Gabon dès l’heure des vacances sonnée. Nous viendrons d’arriver, il faudra bien assurer pendant que ceux qui ont travaillé toute l’année partent se réchauffer sous le doux soleil français.
  • Retourner à la vie « simple » (entre guillemets car c’est une autre complexité qui nous attend) : peu ou plus de restaurants, plus de magasins, de tickets de manèges, de crises de nerfs devant les vitrines. Pas de soldes pour bibi: ma CB est ravie et moi aussi ! Welcome à la vie à la plage, les après-midi avec les copines, la cuisine, l’inventivité culinaire avec le combo aubergine / poisson / riz / aubergine / poisson / riz.., les barbecues, les sorties plage, pêche, surf et balades en bateau.
  • Leur promettre de voir les baleines: l’été au Gabon = saison des baleines que nous pourrons apercevoir depuis la côté ou nos sorties en mer. Une vraie merveille.

Pour l’instant je fais face à relativement peu de question de la progéniture, si ce n’est le potentiel manque de Thermomix dans la maison. Dans la tête de Miss Choufleur, l’absence de Thermomix = impossibilité de manger des crêpes. Oui, il va falloir que je remette sérieusement en question mes talents culinaires ! Soyez rassurées mes chéries, notre commis de cuisine nous suivra jusqu’au bout du monde #dontworrybehappy. Dans tous les cas, Cathy, notre nounou adorée, est la reine des crêpes, donc doublement sauvés !  Autre préoccupation importante : quels films allons-nous regarder dans l’avion. Et quand elle me demande ce que je vais regarder, je m’imagine les cheveux en l’air avec Miss Avon sur les genoux – déjà tombée 3 fois- appuyant sur tous les boutons, la bouche (et les vêtements) pleins de purée / boudoirs et je me dis que…. ça va être compliqué !!

Miss Momie, quant à elle, veut s’assurer que je prends bien ses brassards. Elle m’en parle régulièrement. Attention ma cocotte ça va être cours de natation intensifs !!

Miss Avon ne comprend pas grand chose mais soyez certains que le choc thermique risque de rapidement lui mettre les idées en place. Y’à plus qu’à espérer qu’on survive à la journée de 30 heures, aux 3 avions et 2 escales qui nous attendent. Ah si il faudrait aussi passer à travers les nombreuses bronchites causées par l’air conditionné s’il vous plaît.

Me concernant, je n’ai absolument rien préparé. J’attends le chéri (ben quoi c’est sa faute si on part si vite non ? ». Une fois n’est pas coutume, nous partons sans déménagement, une valise chacun et qui vivre verra !! Alors en attendant, je prends des apéro en terasses, je fais les boutiques, du manège et des glaces !! Moi qui avais promis de profiter des 6 semaines solo pour me remettre dans le droit chemin, c’est raté bébé !

#peaceandlove #oupas #nepasoublierlayaourthière #oupsyapasdeplace

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 réflexions au sujet de « Retour en expatriation imminent »

  1. Bonjour!
    Je viens de découvrir ton blog qui m’intéresse très beaucoup vraiment vu que c’est en septembre qu’on arrive au Gabon, mon mari, moi et Bébé Bob qui aura environ 2 mois (pas encore né aujourd’hui).
    Si j’ai pas mal bougé dans ma vie, je n’ai jamais eu de véritable expatriation, et j’aurais bien glané ça et là des conseils praticopratiques de vie quot’ surtout au sujet de Bob (J’ai quand même un peu de bon sens hein faut pas déconner :D) vu que Papa a dejà vécu le Nigéria, il est très zen à ce propos.
    Bref,
    j’ai lu que tu (vous) as trois jolies schtroumpfettes dont une assez jeune, est ce que tu aurais des conseils à me donner?

    Je te remercie, et te souhaite une bonne installation! (vous serez à Libreville ou PGentil?)
    @ bientôt peut être

    Nane

    • Bonjour ! Merci beaucoup pour ton commentaire. Nous sommes à Port Gentil. La vie ici avec des enfants en bas âge est très douce. Pas de conseils particuliers à te donner… Si ce n’est de ne pas t’inquiéter. Bon courage pour les derniers jours de la grossesse, bonne rencontre et peut etre à bientot ! 😉

      • 🙂 Merci 🙂
        La Bretagne c’est bien pour finir une grossesse (surtout quand on voit les températures dans le sud)
        Port-Gentil? Ah ben on risque de s’y croiser 🙂

Laisser un commentaire