Mon Green project

Ma prise de conscience a commencé fin 2014 suite à la lecture d’un article de 60 millions de consommateurs intitulé « Produits bébé,  plus d’un produit sur deux à éviter« . Je suis tombée des nues de savoir que la majorité des produits qui « nous veulent du bien » sont en fait de vrais concentrés de M****. Je ne fais plus confiance à aucune marque: même les produits bio se ventant de tel ou tel label peuvent être nocifs. Des produits certifiés bio contiennent certes de l’huile essentielle bio par exemple, mais peuvent les associer à des produits totalement nocifs et cancérigènes.

Je me suis retrouvée complètement perdue suite à cet article. Je vouais un culte à la crème Mixa bébé. Je crémais aussi régulièrement mes filles. Et la plupart des marques en qui j’avais confiance étaient citées dans cet article (Mixa, Mustela..).

Alors pour faire simple, j’ai TOUT arrêté du jour au lendemain, pour mes filles et moi. J’ai gardé uniquement les couches pour les filles et adopté le coton + eau pour le change. En ce qui me concerne, j’ai gardé uniquement le maquillage (non ça je ne peux pas m’en passer!), en me jurant de trouver des alternatives, en limitant les produits et en me fiant à mon instinct. L’objectif était de supprimer tout pour trouver peu à peu des références ultra clean. Si vous aussi vous optez un jour pour cette démarche, sachez que la priorité est de supprimer les produits douteux que l’on applique sur la plus grande partie du corps (les laits et crèmes corps surtout, ensuite les gels douche, etc…). Le mascara peut attendre.

Je me suis rendu compte du pouvoir d’intoxication de ces produits un mois après avoir tout supprimé de mes placard. Permettez moi de revenir un peu en arrière pour que vous compreniez bien. En 2008 j’arrête ma pilule pour éventuellement tomber enceinte, bien que je ne sois pas pressée. Mais, problème, mes cycles ne reviennent pas. Et malgré les traitements hormonaux, les FIV, 2 grossesses, accouchements et tous les bouleversements hormonaux qui s’en suivent,  je n’avais toujours rien en novembre 2014. Et, miracle, en décembre 2014, 6 ans plus tard, 1 mois après avoir tout arrêté, surprise: mes règles ! Hasard ou réalité ? J’ai opté pour la réalité, pour moi c’est on ne peut plus clair.

Le problème avec cette histoire, c’est qu’on ne peut plus faire confiance à personne, à la limite aux étiquettes. Les industriels adorent utiliser le latin ou l’anglais si bien qu’elles sont indéchiffrables, sachant que je suis loin d’être une championne de chimie (et de latin d’ailleurs !).  Pour m’en sortir je me suis documentée sur internet, sur les vrais composants à problèmes. J’ai aussi fait confiance à des marques / produits proposant des listes d’ingrédients courtes et simples. C’est ici que je peux remercier 40ans4enfants pour ces articles et ces explications très claires (je vous conseille la lecture de cet article).

Puis ma salle de bain s’est peu à peu remplie de nouveaux produits, mais je suis encore loin de la perfection, d’oû ma démarche « green project ». Je ne suis pas bobo, et je n’ai encore moins la rétention de changer le monde. Mais pour le moment, dans le cadre qui me concerne, ma priorité est de faire grandir ma famille dans un environnement le plus propre possible.

Suite à cette prise de conscience, j’ai peu à peu changé beaucoup de choses dans mes habitudes de consommation (ou de non consommation d’ailleurs) que je trouve intéressant de partager ici. Je suis loin d’être radicale, mais je fais au mieux pour acquérir un mode de vie plus simple, et adopter des produits clean pour notre environnement familial.

Je vais donc de ce pas créer la nouvelle catégorie « Green Project ». Dans les tiroirs, j’ai l’idée de vous proposer un article sur les alternatives pour les bébés, les soins adultes et les cosmétiques. Ensuite j’aimerais partager mes habitudes de consommation de nourriture et les produits ménagers (j’ai encore pas mal de boulot de mon côté avant de vous faire un article),

 

2 thoughts on “Mon Green project

  1. Oh j’utilise aussi ce déco et la crème de nuit Weleda. Je suis addict à l’odeur que je trouve très apaisante avant de s’endormir. Hâte de lire les prochains articles « Green project » 😉

Laisser un commentaire