Mon arme secrète de maman de 3 bébés : le thermomix

thermomixBon j’arrive avec quelques années de retard… Le Thermomix c’est l’appareil dont j’ai souvent entendu parlé mais dont le concept restait assez vague. J’adore la technologie mais j’ai toujours un a priori: une chose de plus de maîtriser, ou bien tout simplement je m’en sors sans jusqu’à maintenant, pourquoi me créer des nouveaux besoins ? C’est exactement la réflexion que j’ai eu à la sortie de l’Ipad…. Et maintenant il fait partie de ma vie… (pas encore dans mon lit hein 😉 ).

Alors quand ma belle maman favorite m’a parlé d’une réunion Thermomix, je me suis dit why not. Enceinte de Miss Avon, j’allais passer 3 semaines en mode baleine échouée, seule, en plein hiver. N’était-ce pas l’occasion rêvée pour une réunion Thermomix ?

Sur le même principe que Tupperware, Thermomix est vendu uniquement à domicile. L’idée est d’organiser une réunion chez soi en réunissant quelques amies, que l’on possède un Thermomix ou que l’on soit intéressée pour découvrir l’appareil. On contacte la représentante la plus proche de chez nous via le site, elle propose une date de rendez-vous ainsi que des recettes à tester. Ensuite, j’ai acheté les ingrédients pour faire les recettes et le jour J, elle vient avec son propre appareil de démonstration.

La représentante et les amies sont arrivées vers 14H. En bonne hôte, j’avais préparé un cake et du thé. La réunion a duré jusqu’à 17h et nous avons passé un très bon moment. Et bien sûr, j’ai été très très séduite par l’appareil…

Alors pourquoi ai-je craqué ? Le Thermomix fait beaucoup de chose et est très pratique. Ce n’est pas une nouveauté. Mais il répond surtout à beaucoup de besoins, qui sont différent selon les clientes. Voici les avantages indéniables selon moi :

Gain de place:

Arrivée en France, j’ai laissé ma maison d' »expat » de 200 m2 pour un appartement de 70m2 (ça fait un peu je me la pète sur le papier, mais, j’omets les canalisations cassées, l’électricité qui fonctionne un jour sur deux et les pénuries d’eau…). N’ayant pas de déménagement pris en charge, j’avais tout acheté de seconde main sur place, et j’ai tout revendu à mon départ. Ici, je n’avais AUCUN appareil ménager, car jusqu’à présent, mes retours deux fois par an rimaient avec mon ami Picard : le bonheur de ne rien faire en vacances !

Pour le coup, fini l’aide ménagère, j’allais devoir cuisiner 3 repas par jour, pour 5, dont 2 petites filles, un nourrisson, dans une petite cuisine, sans aucun appareil (même pas de pied mixeur dont je me servais beaucoup au Gabon). Il allait donc falloir que j’investisse dans le minimum tout en sachant que j’avais très peu de place de rangement. Au Gabon, nous nous sommes habitué à manger très très naturel, ma ménagère cuisinait tous les produits bruts, je faisais même le pain et les yaourts. J’avais vraiment envie de conserver cette habitude de vie.

L’avantage indéniable du Thermomix c’est qu’il est multifonctionnel et prend très peu de place. Il fait pétrin, blanc en neige, mixeur, cuiseur vapeur. Et, avec ses accessoires, on peut aussi se passer de passoire, spatule et se contente d’une petite casserole et d’une poêle. On peut même se passer de four (il cuit et il existe même une recette de pain vapeur!) et de micro onde (il suffit de réchauffer en mode « bain marie » en faisant chauffer de l’eau dans le bol)…

Un nettoyage simplifié :

J’adore cuisiner mais j’avoue être une grosse flemmarde de la vaisselle…  Le Thermomix limite clairement la corvée de nettoyage: tout se fait dans un seul bol, le mixage, la cuisson… Il est même possible de cuisiner plusieurs repas en une fois. Par exemple cuire simultanément le poisson à la vapeur de midi et la soupe du soir. Il y a plein d’astuces pour limiter le nettoyage : se servir du panier vapeur comme passoire, de la spatule pour sortir les éléments ou mélanger.

De mon côté, il m’arrive régulièrement d’enchaîner les plats et les cuissons sans laver l’appareil du moment que les goûts restent similaires (soupe après piperade, plusieurs petits pots de bébé, purées… J’ai même enchaîné une cuisson de pâtes après avoir cuisiné une sauce tomate, les pâtes avaient un petit goût au top !).

L’appareil en lui même est très simple à nettoyer: un bol, les couteaux, le capuchon et un coup d’eau sur la base. Tout passe au lave-vaisselle sans problème.

Purée pour les bébés :

Mon avis sur le Babycook est plutôt négatif: appareil imposant et trop petites quantités. J’avais fini par me rabattre sur mon bon vieux pied mixeur. Le Thermomix est juste parfait pour les purées de bébé. Finalement, c’est le même principe que le Babycook : un panier vapeur et un contenant pour l’eau, mais avec une bien plus grande capacité. A puissance 10, la fonction mixage est bien plus puissante que celle du Babycook, les purées sont très douces et veloutée. Et je fais simple niveau quantité : je remplie à ras bord le panier de 1/3 carottes, 1/3 pommes de terre, 1/3 légume au choix, 500g d’eau dans le bol, 20 min varoma, vitesse 1, un peu d’huile d’olive et puis 30 secondes vitesse 10. Hop le tour est joué et j’en ai pour au moins 4 repas. C’est vraiment un gain de temps pour des purées de qualité.

Faire manger des légumes aux enfants:

J’adore cuisiner et j’aime faire des choses variées aux filles, leur faire découvrir de nouveaux goûts, leur faire manger des légumes frais et que ce soit « bon » (les légumes vapeurs chez nous ça ne marche pas !). Le Thermomix m’est encore d’une grande aide car pour moi un légume + un poêle = poêlée de légume avec un filé d’huile d’olive = pas très funky !

Pour préparer des légumes à chaque repas, soit :

  • Je tente une recette avec des légumes contenu dans le livre des 200 recettes fourni avec l’appareil ou dans les livres annexes (offerts par la représentante)
  • Je file sur google, je tape les légumes de mon frigo + thermomix et je trouve toujours une recette sympa

Peu à peu, j’adapte mes propres recettes où celles trouvées sur Hellocoton ( base de mon inspiration culinaire quand j’étais au Gabon et que je devais improviser des centaines de repas avec le trio aubergine / avocat / mangue). Je pense bientôt créer une rubrique Thermomix pour vous partager mes recettes « healthy » pour toute la famille.

Réduction des déchets :

Depuis que je cuisine avec le Thermomix, j’achète que des produits « brutes », aucun produit transformé. De ce fait, j’achète des gros formats ou en vrac pour le sec (sel, farines, sucre..). Je prends les légumes, viande et poisson au marché. Je n’ai quasi plus de déchets si ce n’est le carton de certain pack de yaourt.

Réduction du ticket de caisse :

Forcément, quand on n’achète plus aucun produit transformé, ça fait baisser l’addition. Je pense essayer d’aller plus souvent au rayon vrac du magasin bio. Voici quelques exemples que j’utilise :

  • Bouillon de légume maison (qui se garde 6 mois) à la place d’acheter des cubes
  • Sucre vanillé maison avec du sucre + gousse de vanille que je stock dans une boîte en verre
  • Farine de pois chiche faites avec les pois chiches secs vendus en vrac, pareil pour la farine de riz, d’avoine,…
  • Panure maison avec du pain rassis que je stock aussi dans un pot en verre
  • Smoothie et jus avec les fruits et légumes du marché
  • Lait d’amande avec amandes en vrac + eau (pareil pour la poudre d’amande)
  • Faire du gruyère râpé ou parmesan en 5 secondes
  • …..

Pour résumer:

  1. je consomme mieux : moins de déchets, des produits frais, de saison.
  2. je fais des purées extra pour Miss Avon
  3. j’ai de la place dans ma cuisine
  4. je tente des choses que je n’aurais jamais osé tenter (éclair au chocolat, cannelés excellents…)

Le Thermomix a un prix élevé, aux alentour de 1100 euros. Mais clairement je pense que l’investissement en valait la peine (pas de pétrin, pas de babycook, pas de mixeur, pied mixeur, cuiseur vapeur, pas de livres recettes… : tout ça mis bout à bout à un prix). J’y passe du temps et je fais plein de choses avec car je ne travaille pas. Mais le Thermomix est aussi utile pour celles qui travaillent mais veulent continuer de s’occuper des enfants sans opter pour les produits préparés ou surgelés. Ce midi j’ai préparé un merlu / poivrons / riz complet au curcuma en 2 minutes. J’ai lancé pour 45 minutes de cuisson pendant lesquelles j’ai pu donner le repas à Miss Avon.

Le seul bémol, c’est quand Monsieur Thermomix est malade… Faut dire que je ne le ménage pas, il m’a même suivi en vacances 🙂 mais j’ai déjà dû l’envoyer une fois en réparation (garantie 1 an donc je n’ai rien payé).

Photo de mon gaspacho fait avec les tomates du jardin en 5 minutes chrono

Photo de mon gaspacho fait avec les tomates du jardin en 5 minutes chrono

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire