Bilan de rentrée PS et MS

En lisant l’article d’une fille d’avril, je me suis rendu compte qu’il fallait absolument que j’écrive pour la rentrée de mes poupées.

On m’avait dit que les enfants sont différents. Miss Choucfleur et Miss Momie le sont vraiment, même rapprochées de 18 mois et avec la même éducation.

Mon ainée est très ouverte, sociable et n’a peur de rien. Je pense que le fait qu’elle soit de mars et qu’elle ait toujours été dans les plus âgées joue énormément, surtout à cet âge. La petite est plus réservée, discrète et craintive si papa et maman ne sont pas dans son champ de vision. Au final, le comportement de Miss choufleur a tendance à entraîner et rassurer sa petite soeur.

Miss Choufleur a été à la crèche au Gabon à partir de 18 mois. Elle s’est très vite fait des copains. Elle m’a surprise à développer des amitiés très fortes, comme avec son copain Sorën, avec qui elle est restée très proche jusqu’à notre départ. Des amis à 18 mois ??! Il semble que ce ne soit pas si commun à en écouter la maîtresse de la crèche. Elle s’émerveillait elle même de l’amitié qui régnait entre ces deux là !!

J’étais rassurée concernant la rentrée de Miss Choufleur en Février, dans l’école française. Tout s’est passé comme sur des roulettes, et, dès le premier jour, elle avait déjà sa « best friend forever ».

Miss Momie quant à elle est de fin d’année. J’ai choisi de ne pas la mettre à la crèche au Gabon pour des raisons logistiques. J’ai moins ressenti cette énergie qu’avait Miss Choufleur, ce besoin de sociabilité. Miss Momie adorait jouer seule, et de toute façon, sa soeur et ses copains était là pour mettre l’ambiance l’après-midi. Ces matinées au calme n’étaient pas plus mal pour elle. En arrivant en France, elle a été deux jours par semaine chez l’assistante maternelle. C’était un bon intermédiaire pour l’habituer à la sociabilité car il y avait 4 enfants maximum. L’adaptation a été assez longue et compliquée…

Alors pour la rentrée, j’avais une petite boule au ventre pour Miss Momie. Nous l’avons bien préparé. Elle a été amené sa soeur tous les jours l’année dernière puis nous lui avons expliqué qu’elle y resterait cette année. Chose bien qu’a faite mon mari, la semaine précédent le jour J, il a fait 2 fois l’aller/retour jusqu’à l’école avec elles en vélo, pour se « mettre en situation ». Ca leur a permis de se projeter et de moins être stressé le 1er septembre.

La rentrée de Miss Choufleur s’est résumé en : même classe « verte » (dans un préfabriqué à l’écart des autres classes), même amis, même copine « best forever »,  « Adio maman! » (Adio = au revoir en basque). Ok ça s’est fait, check, trop facile, les doigts dans le nez !

Puis j’ai amené Miss Momie. Sa classe si situe dans un couloir étroit, partagé avec deux autres. Le couloirs était plein de monde, les pleurs des enfants résonnaient, il régnait comme une impression d’étouffement. Arrivé à la classe « rose », j’ai essayé de faire vite pour laisser les autres parents. Je lui ai expliqué qu’elle restait là aujourd’hui, qu’elle verrait sa soeur à la récréation et à la cantine. Puis je lui ai fait un énorme bisou et je l’ai laissé. Elle n’a pas pleuré mais je pense qu’elle ne s’est pas rendu compte. J’ai été faire un bisou à la grande puis je suis revenue, jetez un oeil par la fenêtre de la classe rose avant de partir, Miss Momie était en pleurs, seule au milieu de la classe… Je suis repartie avec la même boule au ventre qu’à l’arrivée.

Le soir, j’ai retrouvé ma Miss Momie encore toute émue mais ça avait l’air d’aller. Elle était fière de me raconter qu’elle avait mangé à la cantine, qu’elle avait fait dodo à l’école. D’ailleurs depuis 1,5 semaine, chaque fois que je lui demande ce qu’elle a déjeuné, elle me répond fièrement : frites, mayonnaise, purée, salade !  En revanche Miss Choufleur pleurait toutes les larmes de son corps… Hum bizarre. Elle m’a expliqué être dans tous ces états car la maîtresse avait grondé Miss Momie !!! Et ça Miss Choufleur n’avait pas supporté… fondance extrême. Et savez vous pourquoi Miss Momie s’est faite gronder ? A la vue de sa grande soeur, Mademoiselle est sortie du rang pour aller faire un câlin à sa grande soeur. La maîtresse l’a reprise en lui disant de se remettre dans le rang.

Alors ma boule au ventre est disparue, comme enchantement, et je me suis dit que ces deux là était vraiment complices et complémentaires. Une vague de bonheur m’a envahi de voir ma miss Choufleur si protectrice, ma miss Momie si fière et rassurée d’avoir sa grande soeur près d’elle.

Certains les prennent pour des jumelles. C’est aussi ça avoir des enfants rapprochés, c’est avoir une âme soeur quoi qu’il arrive, c’est être plus fort à deux.

img_4465

Rassurez-vous elles ne vont pas en culotte à l’école. Cette photo a été prise lors d’une séance d’entraînement, où il faisait très très chaud. L’école est au bout de la rue donc tout à fait faisable en vélo ! Pour ça je ne regrette pas le Gabon, je fais TOUT à pied ici alors que la bas je prenais la voiture pour faire 100m…

2 thoughts on “Bilan de rentrée PS et MS

Laisser un commentaire