Le mauvais diagnostique

Je ne suis pas docteur, mais j’ai quand même l’impression d’avoir la science infuse concernant mes petits (rien que ça), d’avoir un sixième sens de maman.

Quand j’ai consulté un pédiatre aux 1,5 mois de Miss Avon, je savais que ce n’était pas pour un simple manque d’appétit passager. Il y avait un souci pour que mon bébé hurle de douleur à la moitié du biberon. Il a fallu passer par le Gaviscon pour être soulagée. Même si je ne suis pas fan des médicaments, pour mes enfants comme pour moi, il faut bien avouer que parfois il faut bien passer par là. Deux semaine après c’était réglé: plus de Gaviscon, plus de RGO. Miss Avon remangeait sereinement tous ses biberons.

Puis à 3 mois, la tête de dégoût face au moment des repas est revenue. Mais cette fois elle ne voulait plus rien avaler après deux gorgées. J’en étais désespérée. J’en ai d’ailleurs parlé sur le blog en espérant recueillir des astuces (« Quand mon bébé ne veut plus manger…« ).

Et puis parfois il suffit d’une rencontre, d’un hasard qui fait bien les choses. Le lendemain, lors d’un déjeuner en terrasse, une serveuse me voit lutter avec Miss Avon. A ce moment là, ma toute petite était déjà sous Inexium mais il n’y avait encore aucun effet (il parait qu’il faut 4 à 10 jours…). La serveuse s’assoie près de nous, nous explique qu’elle a allaité son petit jusqu’à 4 ans, qu’elle n’a jamais donné de lait de vache, que le lait de vache c’est pour les veaux. Un discours intéressant, que je connais déjà et pour lequel j’ai toujours oscillé entre admiration et réserve. Mais ce jour là je suis à bout, et rien que l’écouter parler me soulage.

Pourquoi ne pas essayer de changer de lait, essayer une autre marque voire du lait végétal ? Elle me conseille alors un magasin bio pas loin, de demander Caroline, qu’elle saura m’aiguiller.

Alors je me suis dit que je n’avais rien à perdre. Au pire cela ne changeait rien. Au mieux, j’aurais une super méga surprise et tout serait résolu. Nous avons filé aussitôt après le café.

Clairement je n’étais pas prête à passer directement au lait végétal. D’une part, j’avais mis de côté l’intolérance: Miss Avon n’avait ni mal au ventre ni diarrhée.  D’autre part, autant je veux bien croire que le lactose présent dans le lait de vache créé des intolérances. Autant je me dit que le supprimer trop tôt peu aussi créer des intolérances dans le futur.

Alors Caroline m’a conseillé un lait de vache bio marque Primalait, apparemment de meilleure composition que la marque Babybio. Elle avait l’air de savoir de quoi elle parle, alors je fais confiance, et je partage. Etant donné que Miss Avon était au lait Gallia Epaissi, je n’ai pas voulu modifier trop de facteurs. J’ai donc opté pour le Primalait Epaissi  (à noter aussi que le lait Holle est apparemment une très bonne marque, mais n’existait pas en version épaissie). Enfin, je suis repartie avec deux sachets de lait de jument. Il semble que ce soit le lait qui se rapproche le plus du lait maternelle. J’ai fini par remballer mes préjugés face aux instances de la vendeuse. Maman Chat était prête à tout, même à payer 5 euros / bib pour Miss Avon !!

Arrivée à la maison, j’ai préparé un biberon de Primalait. Verdict ? Elle l’a mieux pris mais pas de quoi sauter au plafond non plus. J’ai ensuite essayé le lait de jument. Déjà l’odeur m’a un peu rebutée (déjà que le lait de vache c’est pas trop ça). Miss Avon a eu l’air d’avoir le même avis que moi. Je n’ai pas insisté. J’avoue que j’aurais été embêtée que le lait de jument devienne sa passion. Il aurait fallu se farcir l’odeur, mais surtout ça aurait été un sacré budget !

Au biberon suivant, j’ai repris mon Primalait. Et, oh surprise ! Miss Avon a tout terminé sans broncher. Les suivants même constat. Vous ne pouvez pas savoir à quel point j’étais et je suis toujours heureuse de la voir si bien manger.

Elle n’aimait pas ou plus le lait Gallia. C’était si simple et j’étais si loin. Je ne peux m’empêche d’avoir un goût amer sur cette histoire. Pourquoi la pédiatre a refait si vite un diagnostique de RGO ? Pourquoi avoir mis mon bébé si vite sous médicaments ? Pourquoi ne pas m’avoir proposé de changer de lait ? Elle me l’avait bien proposé, mais toujours dans le sens du RGO, elle voulait que j’essaie un lait encore plus épais, en pharmacie.

J’ai quand même l’impression qu’il y a beaucoup de choses qui n’ont pas de sens logique dans ce pays. Les maternités donnent du lait Gallia aux nouveaux nés, alors les mamans continuent chez elles (je le sais je l’ai fait deux fois). Mais est-ce vraiment le meilleur lait ? Ou juste un classique lobbying ? Pourquoi les pédiatres ne voient que par Gallia ou Guigoz ? C’est un peu comme pour les biberons. J’ai l’impression que je ne suis pas la seule à avoir commencé par les biberons Avent, qui sont sur tous les étalages de magasins de puériculture et pharmacie. Les Mam sont bien mieux et vendus uniquement en ligne, donc forcément pas conseillés en boutique (à l’époque de Miss Momie, maintenant je ne sais pas).

J’espère que ce billet servira aux mamans qui s’interrogent sur le diagnostique de RGO de leur merveille. Et surtout ? Toujours faire confiance à son instinct maternel.

FullSizeRender

9 thoughts on “Le mauvais diagnostique

  1. Oh la la que je connais trop bien ça
    mon dernier a eu beaucoup de problème
    et personne n’a su diagnostiquer …
    il a fallut que je tape du poing et prenne moi meme rdv chez un allergo pour enfin découvrir le pourquoi du comment
    il a prit du lait de riz et plus aucun soucis 🙂

  2. l’instinct maternel n’existe pas et rien est meilleur que le lait maternel, mes bébés sentent toujours bons (même avec quelques vomitos), c’est gratuit et je me peux permettre d’être coincée deux heures dans l’embouteillage avec mon bébé c’est pas grave on a tout ce qu’il faut. Et mon grand a dit un jour, le lait de la vache c’est pour les veaux, mais quel bons sens !!

  3. Hey! Pense aux papas aussi! 🙂
    Je suis d’accord avec ton constat concernant les lobyings des laits, des bibs et des couches etc. . . Le fait est que c’est en testant d’autres produits que l’on se rend compte que certains sont biens meilleurs. Les produits Avent ne sont pas terribles quelqu’ils soient. Les biberons ont des tetines trop molles et étranges, les boites pour conserver le lait mat’ sont impossibles à fermer convenablement, et j’ai même un vidéophone dont l’embout de la prise de recharge est resté coincé dans l’appareil au bout de 2 mois. Bref, Avent c’est un peu la marque que j’évite désormais…
    Quant au lait, je pense que tant que tout se passe bien autant continuer avec le lait de la maternité mais c’est vrai que c’est soit Gallia, soit Guigoz. Alors qu’il en existe des dizaines. Pour nous c’était Guigoz, jusqu’au jour ou ni l’un ni l’autre n’en voulait. Ils vomissaient et ne terminaient pas s’en se tordre de douleur. Certainement les coliques, ce contre quoi on ne peut pas grand chose…
    Bref, on est resté sur des laits classiques mais on a écumé toutes les marques. Un test chers mais qui a porté ses fruits. Resultat on a trouvé le lait qui leur convenait et qu’ils buvaient avec plaisir!
    A force de lire plein de trucs, je crois que c’est un passage obligé… après les miens sont encore très petits, je ne suis certainement pas au bout de mes surprises avec le lait!!

    • Ah ah trop genial ! Qui aurais cru qu’un jour tu commenterais mon blog, avec de bons conseils en plus 🙂 Je suis d’accord ça coûte un bras les essais.. la mienne aussi à fini par trouver… mais pour Romy par exemple j’étais au Gabon et je n’avais AUCUN choix, déjà contente de trouver du lait au supermarché. Êt Ben je ne suis pas tombée dans ce circuit infernal d’essais. Je pense que Ca joue. En France nous sommes trop stimulés. Meme en Espagne j’ai senti beaucoup moins de choix, de pression marketing. Je n’ai pas eu de souci avec ls deux premières (mis à part les trucs classiques style collique) mais aucun medoc, comme par hasard ici je vois beaucoup de monde avec du gaviscon dans le sac à langer… !!!

    • Avent est très bien allé pour ma première… j’ai eu pareil que toi pour le vidéophone, je l’avais pris sur Amazon qui propose une garantie 1 an, n’hésites pas à faire marcher la garantie ! Je suis passé à Mam pour ma deuxième car j’avais d’excellentes recommandations donc j’ai voulu voir 🙂 bisous !!

Laisser un commentaire