Etre celle du milieu

Elle n’est pas la plus grande, elle n’est pas la plus petite non plus. Ma Miss Momie est au milieu. Ca paraît normal et mon mari dirait « il en faut », mais moi ça me tracasse. J’ai beaucoup lu et entendu sur les jalousies à l’arrivée d’un petit frère ou petite soeur. Il paraît que la place du milieu est plus facile à vivre quand on est « le sexe unique », par exemple Fille, Garçon, Fille. Donc la mienne, elle cumule 🙂

Quand j’étais enceinte de Miss Momie, je n’étais pas très inquiète sur les éventuelles jalousies de Miss Choufleur envers sa soeur. D’une part, ce serait deux bébés avec très peu de différence d’âge (19 mois). D’autre part, c’est une enfant très indépendante et autonome.Pour moi c’était clair : j’avais deux bébés. Miss Choufleur, quant à elle, aimait jouer à la grande. Tout le monde était content. A la naissance de sa soeur, j’ai quand même fait attention à garder beaucoup de moments rien que toutes les deux, à la faire participer, à faciliter les échanges avec le tout nouveau bébé. J’ai continué à la considérer comme « ma grande ». Au final, je n’ai aucun souvenir de jalousie.

Ce fût différent pour Miss Momie. Contrairement à sa soeur, je l’ai toujours vu comme mon petit bébé. Je l’ai beaucoup portée. Je ne sais pas vraiment comment l’expliquer. C’est comme ça c’est tout.

Alors depuis l’arrivée de Miss Avon, je le vois, je le sais. Miss Momie est contente d’avoir une petite soeur. Mais son attitude est souvent paradoxale. Elle est très câline, très demandeuse avec ce bébé tout neuf, à en devenir souvent oppressante. Dès que j’ai le dos tourné, un câlin peut vite dégénérer en écrasement de bébé. Elle lui met les doigts dans les yeux. Elle la caresse tellement fort à l’en faire pleurer. Quand je donne le biberon, Miss Momie me tourne autour, monte sur mon dos, me demande de l’aider à faire je ne sais quoi. Est-ce un manque de maturité ? Ou une envie de lui faire mal ? De la jalousie ? Sûrement…

Alors forcément je m’énerve, je culpabilise, je m’énerve, je culpabilise…. etc. C’est compliqué. Je me rends compte que Miss Momie a vraiment une place difficile. A 2,5 ans, elle est encore un bébé, avec un pied dans vie de « grande fille ». Elle est en pleine période d’apprentissage. Elle veut s’exprimer mais n’y arrive pas. Elle sait marcher mais court moins vite que la grande. Elle veut mettre ses chaussures seules mais s’énerve et hurle au bout de 30 secondes. Elle veut se servir mais fait tomber sa cuillère environ 500 fois par repas.

Je m’énerve bien trop souvent. Mais parfois, je souffle, et j’essaie de reprendre le dessus. J’explique. Je lui dit que j’ai besoin de 15 minutes de calme, que je vais m’enfermer dans la chambre avec Miss Avon, et qu’ensuite je reviendrais pour jouer avec elle. De ce fait elle ne me voit pas, je me dis que c’est plus facile à supporter.

La grande est un peu en dehors du quotidien. Elle est à l’école la journée. Le soir, je suis souvent avec elles pour le bain. Elle comprend que le bébé requiert plus d’attention, qu’il est fragile, elle a déjà vécu ça avec sa soeur. Puis, sur les 2H du soir, j’arrive facilement de passer quelques minutes des gommettes ou lui dessiner un cheval. Pendant ce temps là Miss Momie me regarde. Et j’ai toujours ce pincement au coeur….mon bébé.

Nous avons besoin de moments que toutes les deux. Je les aime autant qu’elle. Alors dimanche, comme avant, j’ai sorti mon Ergobaby et nous sommes parties balader sur la plage, comme quand elle avait 1 an. Il y avait beaucoup de monde en ce premier week-end de juillet, mais je n’ai vu qu’elle, ses grands yeux et son magnifique sourire. Au bout de 30 minutes mon dos commençait à fatiguer alors elle a marché, bien plus vite que je ne le pensais. Puis elle a demandé à remonter dans le « pote bébé ». On a couru, on a rit. C’était « comme avant ».

Je me demande parfois qui a le plus de mal à vivre cette transition. Alors nous la vivons, toutes les deux. Elle passera trop vite. Alors je profite encore de mon deuxième bébé.

FullSizeRender IMG_3641 IMG_3640

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réflexions au sujet de « Etre celle du milieu »

  1. Tu sais même être là seule fille entre des garçons c’est pas facile… c’est dur dur d’avoir un petit frère-soeur tout neuf, mais je suis sûre que Miss momie va très bien s’adapter et que ça lui apprendra plein de choses, et je suis aussi sûre que tu fais du mieux que tu peux et que tes filles le savent ça !

Laisser un commentaire