Après le deuil des jeans, le deuil des robes le retour

IMG_3284

Nous sommes de mariage ce samedi. Je ne me suis pas trop pris la tête car je sais que j’ai pleinnnnssss de jolies robe au grenier. Mais je ne sais pas pourquoi, je repousse  les essayages… est-ce j’espère perdre quelques grammes d’ici là ? ou est ce que j’angoisse à l’idée de ne plus pouvoir les fermer ?

Jackpot ! Hier chéri me met la pression pour préparer la valise et savoir ce que je mets. Ah  c’est facile de mettre la pression… Pour lui c’est simple, toujours le même costume, une chemise, pas de grossesse, et une taille qui a même diminuée depuis 10 ans. Jalousie quand tu nous tiens !!!

Alors nous voilà partis au grenier, sortir les vestiges, tout balancer sur le lit, avec Miss Momie dessous. Miss Momie ?! Ah elle est déjà en train d’essayer mes robes. Au moins, elle, elle y rentre. J’avais déjà fait le deuil de mes jeans et ….

1er constat : affirmatif j’ai encore plus de robes que je ce que je pensais. Good.

2ème constat: après avoir mis de côté celles où je ne pouvais même pas envisager de fermer la fermeture éclair…..ben il ne m’en reste plus que 2. Moins Good.

3ème constat : la jolie robe noire de mes 18 ans s’est transformée en T-shirt !!! Si si je vous dis !! Après avoir insulté le pressing pendant 10 minutes, Chéri m’a gentiment ramené à la réalité « non mais ça parait logique tes fesses et ton ventre se sont élargis donc elle est remontée » (merci à son pragmatisme légendaire).

Ah chouette je rentre dans la dernière. Bon je suis un peu serrée mais avec une gaine ça peut le faire. Elle m’allait un peu « sac » avant et maintenant elle est biiieeeennnn ajustée.

Mais bon je préférerais y aller nue qu’avec cette robe. Mais il paraît qu’il faut s’habiller… OK. Rien que de penser aux talons et à la coiffure mémère en extra… J’ai juste envie de pleurer toutes les larmes de mon corps à en faire une piscine comme Alice au pays des merveilles. Je sens venir la journée pourrie où je vais me sentir comme un dindon sous la pluie, que je vais me fouler 3 fois la cheville et que je n’aurais qu’une envie : retrouver ma chambre vite vite pour me mettre en pyjama ! Bridget ? Moi ? Un peu…

Résultat ? Mode « rachnouf » activé pour toute la fin de la journée (mot de mon invention dont la traduction littérale est « ragnagna », tu vois mieux ?). Heureusement que j’ai eu les Grands mots du chéri : « faut pas se voiler la face tu fais 10kg de plus mais regardes tes enfants ». 

Alors oui, faire des enfants c’est magique. Je pourrais facilement supporter 20 kg de plus rien qu’à regarder mes trois poupées… et cette photo…

IMG_3230

Mais là il pleut et c’est quand même un peu la déprime entre les 6kg que j’aimerais perdre (vous aurez noté que je suis sympa avec moi-même: je considère déjà 4kg comme « acquis »), les remarques de la kiné et de la prof de pilates.  La kiné m’annonce 20 séances de rééducation, ça tombe bien j’ai que ça à faire avec 3 nains ! 1ère séance elle m’explique qu’elle peut mettre trois doigts entre mes abdos (bon app’) et que c’est pas bon signe pour un éventuel ventre plat. Pour ma défense j’ai un périnée en forme olympique (mais ça personne le voit comme de par hasard !!). Et puis il y a les cours de pilates où je tremble, où je lève mon pied à 5 cm alors que les mamies sont à 15 et que plus je me fais reprendre par la prof parce que mon ventre n’est pas assez rentré alors que je ne peux déjà plus respirer !!

Alors je marche en rentrant mon ventre… J’assume mes trois grossesses en 4 ans et je pense parfois à une 4ème (tant qu’à faire autant y aller à fond le ventre pendouillant). Et je prends mon mal en patience, j’attends que ça revienne en essayant d’y croire mais en faisant le deuil de mon corps d’avant, ainsi que sur mes jolies robes.

Je suis maman, pour mon plus grand bonheur. Et peut-être que je retrouverais un jour ma condition de super sportive de la mort qui tue !

PS : à toute celles qui n’ont pas encore d’enfant, profitez de votre ventre plat et votre joli p’tit cul !!! (oui j’en suis au stade où je raconterais à mes petits-enfants qu’il fût un jour j’étais super bien gaulée mais ça …. ç’était avant! #légende )

 

5 thoughts on “Après le deuil des jeans, le deuil des robes le retour

  1. Bah, je te connais, tes kilos tu vas les ratatiner quand tu en auras vraiment envie et le temps de te remettre à courir (ou autre) !
    En attendant, profites de tes 3 princesses.
    On a hâte de vous voir !

  2. Comme ton article me parle… Je suis de mariage le week-end prochain. J’ai acheté des belles chaussures, mais pas de robes, j’en ai des tonnes. Et chéri qui me dis « t’as qu’à mettre celle là, elle est jolie ». Sauf que « celle là », elle rentre plus. Et « celle là » non plus, tant qu’à faire. Ok je rentre le ventre à fond, mais surtout comment j’ai pu… grossir du dos ??? Bon, j’ai délaissé mes robes bustier/taille ajustée pour me tourner vers une robe évasée sous la poitrine. Que je ferme, elle. Mais mes boobs qui ressortent autant, je ne m’y fais pas ^^ Bref, je sens que je vais me trouver moche à ce mariage. Au moins, j’aurais des jolies chaussures :p

    • Pareil moi aussi j’ai grossis du dos JE NE COMPRENDS PAS !! J’ai finalement trouvé une robe nickel ajustée à la taille haute. Je prendrais une photo démain 🙂 Fais toî coiffer pour ton mariage, fais toî les ongles, prends soin de toi et le principal c’est se sentir à l’aise. Ça sert à rien de mettre nos vieilles robes tant pis… Je vais les garder pour mes filles :/

Laisser un commentaire