{Lecture} La collection Balthazar – « Apprendre à faire seul »

J’ai toujours aimé flâner et acheter dans les librairies enfantines. A chaque retour en France, je passe des heures à Cultura ou la Fnac. Les livres peuvent aborder l’éducation de façon indirecte auprès des enfants. Ils apprécient aussi retrouver le réel et nommer ce qui les entoure.

Nous lisons une histoire à chaque sieste et chaque soir. Mais j’aimerais aussi qu’elles découvrent la lecture seule.

Il y a tellement d’ouvrages disponibles qu’il est difficile de choisir. D’autant que ce n’est pas parce qu’il me plaît qu’il plaira aux filles. Désormais, je fais confiance à Amazon et à ses recommandations. Il n’y a pas à dire, c’est de loin le plus pratique et rapide. J’avoue quand même qu’il me tarde de rentrer en janvier en France, pour aller flaner dans la petite librairie de notre ville.

Sur Amazon, je classe les ouvrages par âges, par pertinence et je lis les commentaires. Pour le moment, je suis assez satisfaite de mes trouvailles et je suis autant excitée que les filles lorsque nous recevons notre petit colis Amazon.

C’est ainsi que j’ai découvert la collection Balthazar, inspirée de la méthode Montessori. L’objectif principal de cette méthode est de donner envie à l’enfant d’apprendre seul. Entre 3 et 6 ans, je trouve cette méthode idéale. Il me semble que donner des objectif quantitatif si jeune est dérisoire (savoir compter jusqu’à 10, ou savoir écrire son prénom… Le savoir est tellement plus large. Et au delà des acquis concrets, il me semble bien plus important d’inculquer à l’enfant l’envie d’apprendre et la curiosité.

Mon premier achat fût « Les chiffres à toucher de Balthazar« . Miss Choufleur a adoré et cette première approche a été un succès. Ce livre a été plébiscité chaque soir pendant plusieurs semaines. Je l’ai même trouvée seule en train de le lire, ce qui est rare.

Cet ouvrage allie la vue, le toucher et l’ouïe. La méthode conseille aux parents de prononcer le chiffre, puis de le toucher (lettre rugueuse) en suivant le tracé naturel de son écriture. Ensuite c’est à l’enfant de reproduire. Regarder puis toucher permet de faciliter la mémorisation mais c’est aussi bien plus intéressant.

Enfin, j’ai adoré les petites illustrations. Elles sont fines et minimalistes par rapport à d’autres ouvrages très très colorés. Miss Choufleur et Miss Momie se sont attachées à Balthazar et son doudou Pépin.

FullSizeRender (1) FullSizeRender

Dans la même collection, j’ai donc acheté plusieurs petits livres 0-2 ans en carton durs pour Miss Momie. Ils sont petits et pratiques pour amener. Ils abordent des sujets simples et mignons. Nous aimons particulièrement Bonne nuit moi (avec le petit chien 😉 ), Caresse le chat (avec le petit chat ;).

Pour Miss Choufleur, j’ai continué la suite logique des chiffres avec les Lettres à toucher puis l’Abécédaire à toucher.

Désormais, j’ai commencé à attaquer les albums. Pour le coup ils sont très grands avec de magnifiques dessins en couleurs, de véritables oeuvres d’art. Nous avons retrouvé les chiffres à travers notre première histoire Le livre à compter de Balthazar et nous allons bientôt commencer Balthazar n’a peur du noir et Pépin preque pas non plus. Rien que le titre me fait craquer, et il tombe à pic alors que nous peinons à éteindre la lumière de Miss Choufleur le soir.

Pour finir, je trouve que ces albums sont très beaux, de bonne qualité, pour un prix convenable (12 euros pour les livres à toucher). C’est aussi un cadeau idéal pour les anniversaire ou Noël, qui plaît aux parents mais surtout aux enfants.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire