Une cuillère pour maman

 Miss Choufleur a toujours très bien mangé. Gourmande, elle a plusieurs fois eu la palme de résistance au repas de famille. Après plusieurs heures de à table, alors que la plupart des invités s’assoupissent, la miss était toujours à table, à finir les assiettes… Elle mangeait de tout et adorait gouter de nouvelles saveurs depuis la diversification.

J’en ai profiter pour privilégier les saveurs simples : des yaourt nature plutôt que ceux bourrés d’arômes et de colorants, des légumes, des flans, des légumineuses. J’ai toujours rechigné quand le cheri mettait des sauces sur la table car, bien évidemment, cette petite curieuse voulait gouter et faire comme papa. Je voulais l’habituer au plus sain…

Je pensais qu’on allait y échapper, échapper à la phobie des aliments verts, et au perpétuel jambon / purée et danettes bourrées de sucre.

Malheureusement, cette passade sera bien pour nous. Depuis quelques mois (autour de ses 3 ans donc), Miss Choufleur n’est plus si enjouée à l’idée de se mettre à table. Mademoiselle préfère jouer. Quand il s’agit de légumes, elle boude son assiette, quitte à sauter un repas. Si je lui demande ce qu’elle veut déjeuner ? Et bien ce sera « frite mayo, riz et bananes frites » (merci l’Afrique pour les bananes plantains 😉 ). Oust aussi les yaourts natures, je suis obligée d’y ajouter du sucre et des arômes (pour le moment j’arrive à jongler et rester sur du naturel quand même).

Miss Choufleur a perdu ses petites joues de bébé. Elle s’est affinée. La pédiatre a réussis à me faire culpabiliser « Tout va bien ? Elle mange bien ? N’as pas trop de diarrhées ? Nous allons quand même faire un examen des selles pour s’en rassurer ». Miss Choufleur a pris seulement 200gr en 6 mois…

Ma culpabilité aura raison de mes principes. Depuis cette visite, je lui laisse tout manger : bonbons, gâteaux, riz, pâtes… J’en oublie presque les légumes pourvu qu’elle mange !

Mais il y a aussi et surtout des fois où elle ne veut pas manger du tout… J’ai essayé plusieurs astuces, dont la tentation du dessert final, ou la récompense du fromage (qu’elle adore), lui dire que c’est bon pour elle, qu’elle va être en forme pour courir et jouer…

Jusqu’à présent, la seule astuce qui a montré son efficacité à était la bonne veille méthode « Une cuillère pour maman, pour papa, etc… ».

Franchement, en tant que jeune fille fraîche et sans enfants, ce genre d’anecdote dans les publicités ou dans la bouche des grands parents avait tendance à me faire bien rire… Mais quand cela fonctionne, et au delà des mes espérences, je dis MERCI !!

C’est simple, j’arrive à lui faire manger une assiette entière, peu importe le contenu. Pourvu que ça dure.

Tout le monde y passe : les papi et mami, les cousines, les tatas, les amies, le chien du voisin… Et hop je me retrouve avec une miss choufleur qui a bien mangé et avec le sourire en plus parce que nous avons bien rigolé ! Il paraît que le repas est unmoment de convivialité, je valide, rien de mieux que le rire pour faire manger les enfants. Cette astuce fonctionne si bien avec Miss Choufleur que les personnes autours en sont souvent étonnée par ce succès.

Si vous avez les mêmes problèmes existentiels que moi, n’hésitez pas à tester, j’espère que cela fonctionnera pour vous aussi.

4 thoughts on “Une cuillère pour maman

  1. tout comme toi !!! une cuillère pour …
    sauf que ça change parfois on fait une cuillère pour les animaux et ils y passent tous, le lendemain on fait une cuillère pour les jouets ( une cuillère pour la dinette, une cuillère pour les cubes …) bref du grand n’importe quoi mais ça marche :p

  2. Comme je connais bien cette situation… sauf que chez moi, mon Affreuse n’a jamais été intéressée par la nourriture. C’est donc un combat pour la faire manger à chaque repas depuis… depuis… depuis du plus loin que je me souvienne en fait (elle a 3 ans).
    J’ai donc fait des compromis : oui tu auras des frites mais une fois par semaine, la crème dessert c’est une par jour, pas plus, oui je te fais des pâtes « papillons » mais d’abord tu mange ton concombre…
    Et depuis qu’elle est plus grande pour comprendre, ça fonctionne ! victoire!
    Mais avant, j’ai bien dû tenter tout et n’importe quoi sans aucun résultat… Elle est allé jusqu’à ne manger que 2 repas en 5 jours! Durant la période la plus difficile, sur 9 mois, elle a pris… 0 grs !
    Alors bon courage! ça finira bien par passer même si pas facile à gérer.

    • Que c’est culpabilisant pour une maman, en plus les pédiatres nous mettent bien la pression. Je suis contente de le voir qu’un fois par an. Je crois que je commence à bien comprendre que « tout passe » avec les petits. Alors je reste patiente (enfin j’essaie !!!).

Laisser un commentaire