Le deuil de mes jeans

Cela fait un bon moment que je n’ai pas porté de jean. Pourtant, le jean a été pour moi aussi un basique…

Il y a 3 ans, j’avais 3 jeans adorés: celui que je mettais avec des bottes, que l’avais trouvé lors d’une virée shopping à Toulouse avec une amie. A l’époque, c’est a dire il y a juste 10 ans, j’étais assez folle au point de craquer sur un pantalon dont je ne pouvais absolument pas fermer le bouton… Passons.

Il y en a eu deux autres, un « le temps des cerises »,et un « kaporal » bleu marine. Je les adorais….

Puis je suis tombée enceinte de Miss Choufleur. Quelques mois après l’acccouchement, et avec quelques efforts, je suis parvenue à les remettre même si j’avoue que je me sentais toujours un peu à l’étroit. Je comptais sur eux pour être mon alerte « attention baleine ressaisie toi tu vas exploser dans ton pantalon ».

J’ai perdu mes points de repère en partant au Gabon. Avec la chaleur, j’ai définitivement troqué mes jeans pour des robes amples et légères. Tout juste enceinte de Miss Momie, j’ai profité à fond de ma grossesse et de mon temps libre pour cuisiner de bons petits plats maison. PROFITER aura clairement été le mot de l’année 2012: enfin réunis en famille, la chaleur, la nouvelle aventure, le besoin de créer notre cocon et d’organiser notre future vie à 4.

Maintenant Miss momie a 10 mois. Cela fait 4 semaines que je suis revenue en France et que je vois les jeans favori dans mon armoire. J’avais envie de réessayer mes jeans mais je repoussais… Je savais que je serais déçue, que je n’y rentrerais plus. J’ai trop trainé cette fois, peut-être trop savouré la vie.

Mon corps a changé parce que je ne fais plus vraiment attention mais aussi parce que je suis maman. J’ai dû me rendre à l’évidence : j’ai pris du poids, 4 à 5 kg bien logés sur mes fesses et ventre. Mes hanches se sont élargies aussi je pense. Même si les grossesses m’ont certainement changé physiquement, je pense que c’est surtout le fait d’être c’est devenu maman, de ressentir cette sensation d’être entière, dévouée à deux petits bouts qui ont besoin de moi. Le fait de cuisiner pour elles, pour leur santé, leur plaisir, mais aussi partager nos traditions. La maternité amène aussi son lot de doutes et de stress… Des moments pas toujours faciles, des étapes à franchir, des émotions que j’ai peut être compensés par du chocolat… Mais cette fois j’assume tout, de A à Z. Je me sens responsable de ce changement.

Je me sens bien dans ce nouveau corps de maman. Je suis fière d’avoir pu fait deux jolies petites filles. Je vois la vie différemment. Je fais du sport pour me sentir bien. Je mange avec plaisir, chaque repas partagé est une fête. Je n’échangerais pour rien au monde mon petit déjeuner familial contre une grasse matinée…

Je n’ai pas envie non plus d’arrêter nos crêpes au chocolat du dimanche soir, ou nos gaufres les jours de pluie. Je suis une maman gourmande qui veut profiter…

Hier, chéri m’a pris par la main, confié les filles et m’a dit « viens, nous allons acheter un jean ».

Nous sommes partis en amoureux et avons pris le temps de trouver mon nouveau jean de maman, un levis, taille haute, qui me fait un ventre plat, souligne mes fesses et hanches (avec option pas vue de mes fesses quand je. E baisse pour attrape bébé). Pour la première fois depuis 3 ans, je me sens bien dans un jean. Il parait même que je suis jolie dedans… Youpi.

Happy end.

PS1: en parlant de happy end, je viens de terminer « Demain est un autre jour », j’ai eu un peu de mal au début mais je suis très contente d’avoir persévéré. Si vous aimez les comédies américaines romantiques et légères (type « n’oublies jamais), foncez les yeux fermés.

PS2: les vacances se terminent mercredi. J’ai une petite boule au ventre mais il parait qu’il faut partir pour mieux revenir ?

IMG_5854-0.JPG

5 thoughts on “Le deuil de mes jeans

  1. Pareil j’ai fait le deuil de mes jeans taille basse, les petits hanches qui débordent ce n’est pas terrible. Pourtant je ne suis pas épaisse mais mon corps à changer. Je n’ai pas de bide mais mes abdos sont distendus un peu, j’ai des hanches alors que je n’en avais pas, j’ai pris 6 kg en 10 ans mais j’etais très très fine, bref je suis devenue une femme 🙂 bon retour

  2. Tu rentres avec un cinoche et un jean tout neuf, et j’imagine des tas d’autres souvenirs et bons moments passés en famille, alors bon retour !
    ps : la boule au ventre a mis 4 grosses semaines à passer pour moi cette année…

  3. Pingback: 2015 je t’attends | Talons Hauts…et Petits Pots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *