J’aime, je n’aime pas.

J’ai envie d’écrire, sur des milliards de choses, mais tout reste au stade de ma petite tête. Je n’ai pas le temps. En ce moment c’est la course et je n’arrive jamais au bout de ma « to do list ». Je comble mon envie d’écrire par un petit billet « j’aime / j’aime pas » ou plutôt « j’aime pas / j’aime » car c’est quand même plus sympa de finir par des choses positives. La POSITIVE ATTITUDE !!!

Je n’aime pas :

– Avoir plus de patience avec les enfants des autres qu’avec les miens. Deux amies viennent d’accoucher: ni une ni deux je m’empresse d’aller visiter les merveilles. C’est là que je me suis découvert une insoupçonnable résistance aux pleurs et aux chouinage en tout genre. Mieux, j’ai réussis à les endormir dans les bras alors qu’avec les miennes c’est perdu d’avance. Pourquoi sommes- nous si zen avec les enfants des autres ?

– Ma bipolarité des émotions. Peu importe si le terme existe: soit c’est blanc, soit c’est noir en ce moment, et ce en tout point de vu, avec les filles, au boulot. Le point positif c’est que j’apprécie vraiment les moments où c’est tout blanc, comme aujourd’hui 🙂 (et pourtant la nounou m’a (encore) planté ce matin… (voir plus bas).

– Les siestes non simultanées de mes filles : Miss Momie dort le matin et le soir, Miss Choufleur dort l’après-midi. Fini les début d’après-midi cool et tranquilles, elles ont décidé de se relayer ;). J’oublie aussi les sorties de fin de journée à la plage avec les deux…

– Le rhume permanent de Miss Momie: enrhummée depuis qu’elle est naît. Il paraît que c’est normal d’après la pédiatre, que ça passe avec le temps. Je veux bien mais c’est LONG le temps pour ce genre de chose !

– La diversification de Miss Momie. J’avais oublié la patience nécessaire à cette étape, la niase attitude qu’il faut adopter en espérant qu’elle daigne ouvrir sa mini bouche, mais aussi les projectiles de purées dans un diamètre d’un mètre autour de la bête ! J’ai l’impression que c’était plus facile avec Miss Choufleur. J’envisage serieusement l’option purée liquide dans le biberon. Serais-je une mère indigne ?

– Les problèmes de nounou: depuis que j’ai congédié la mienne (voir le coup de massue), j’enchaîne les nounou vacataires, les explications, les négotiations. Pour le moment j’en ai une le matin, une l’après-midi. Je jongle entre les problèmes : la grossesse de l’une, le mal à la tête de l’autre…. BOUUUUUUU. J’ai tout de même réussis à planifier une situation stable et sécurisée à partir du mois de juin. Reste à tenir jusque là…

J’aime :

– Avoir trouvé la cause des irritations des joues de Miss Choufleur. Elle avait les joues très très rouges et abîmée depuis plus de 3 mois, je désespérée de trouver la cause pour la faire guérir. Mais on a trouvé !!! Elle devait se frotter le visage sur son lit en rotin que nous avions acheté ici. La peinture plus que douteuse était donc la cause de nos ennuis. Nous avons changé son lit et tout va mieux.

– J’ai décidé de m’aimer telle que je suis. Etre maman deux fois à laisser quelques traces, mon corps a changé, j’ai toujours 3 kg en trop mais j’accepte tout. J’aime mon nouveau corps de maman. Je mange ce dont j’ai envie, je me fais plaisir, et je compense par un peu de sport (histoire de ne pas devenir cachalot non plus). J’ai trouvé mon équilibre et je le vis bien 🙂

– Mon 80% : je bénie mes deux après-midi par semaine. Le temps s’arrête, je peux écouter les filles dormir, profiter du silence, cuisiner… C’est juste parfait. Le mercredi, quand chéri ne rentre pas, Miss Momie prend sa place pour une sieste toute les deux. J’en profite tant qu’elle ne bouge pas trop.

– Ma séance de plage du samedi matin avec Miss Choufleur. Depuis que Miss Momie est née, j’ai pris l’habitude de consacrer mon samedi matin à mon ainée. Ca doit donc bien faire 6 mois que nous allons à la plage tous les samedi matin et j’en connais une qui attend ce moment avec impatience: « Maman la pla, le mayo, les brassard, les lunettes, le papeau ». Et quand sa tatie a le temps de nous rejoindre c’est juste parfait !

– Le Baptème des filles fixé au 14 septembre chez nous en France. La question s’est longtemps posée car nous ne sommes pas vraiment croyant mais, comme pour le mariage, nous aimons les valeurs véhiculées par le baptême. Nous avons d’ailleurs bien apprécié la préparation. Après discussion avec chéru, les baptiser ne les force en rien concernant la religion. Je veux qu’elles aient le choix. Nous avion envie de quelque chose de simple en petit comité. Ce sera donc un petit restaurant sympa avec vu sur la mer avec nos familles.

Sinon il faut vraiment que je reprenne le blog pour des billets un peu plus légers et plein de recette coup de coeur à partager.

Bon week-end.

20140523-185354-68034698.jpg

Le thermomètre est monté à 42 degrés cette semaine, ouch ! Dernière s grosses chaleurs avant la saison sèche, on tient le coup 🙂

20140523-185351-68031547.jpg

Retour de vacances en France et premier samedi à la plage avec Miss Choufleur

20140523-185353-68033249.jpg

Les cheveux de Miss Momie qui poussent, qui poussent… J’espère lui faire des couettes avant ses 12 mois.

20140523-185356-68036873.jpg

Dans le jardin de mes parents en France, la veille du retour au Gabon. Je crois que j’aurais mieux fait de m’abstenir de la poser dans l’herbe fraîche. Le lendemain j’ai eu droit à une Miss Momie bien malade pour le retour en avion…

2 thoughts on “J’aime, je n’aime pas.

  1. Pingback: J’aime | Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *