Je pensais y échapper…

Vous avez devinez ? Je parle bien évidemment du « terrible two ».

Depuis que je suis toute une rimbanbelle de mamans blogueuses (et talentueuses !), j’ai souvent lu sur ce sujet. Honnêtement, je n’y ai jamais vraiment cru… Comment un enfant peut-il se transformer en monstre ? En terreur ? C’est presque digne des histoires de de Grimm. De toute façon, même « certains » enfants passent par cette période difficile, ça n’arriverait JAMAIS à ma Miss Choufleur adorée, toute mignonne, petit coeur trop chou…

Hum hum…

Comment dire, comment expliquer le bouleversement de ces derniers jours chez Miss Choufleur ? Elle fêtera ses deux ans vendredi prochain, une chose est sûre : ma fille sera à l’heure.

Il faut savoir qu’elle a toujours eu du caractère. C’est une petite fille curieuse qui adore aller trifouiller dans les endroits « interdits », une petite coquine pleine d’énergie. J’avoue que je ne voyais même pas comment le « terrible two » pouvait nous atteindre, car c’était déjà plus ou moins la situation depuis qu’elle sait mettre un pied devant l’autre (bien trop tôt d’ailleurs).

Mais alors là, mais là, j’avoue que je suis complètement déboussolée, au point qu’il m’arrive de ne plus la reconnaître. Elle s’est transformée en démon j’vous dis !!! J’en suis au point de sauter sur elle après les siestes, pour profiter des quelques moments où elle a encore la tête dans le paté… Je ne me suis jamais autant dit « vite vite le coucher, demain sera un autre jour, ce sera peut-être moins la cata ? ».

J’étais bien naïve de penser que ce ne serait qu’à l’adolescence qu’elle me tiendrait tête…

Lui dire « non » j’en ai marre. Je n’ai pas envie de passer ma journée dans la négativité. J’ai donc opté pour la bonne vieille stratégie 1 / 2 / 3 : 1) Non 2) Attention j’ai dis non 3) Dans ta chambre. Souvent elle ne dit rien, elle y va et même qu’elle joue… Maintenant j’y mets le pot aussi, comme ça pas d’excuse. Sauf que, si vous avez cerné le phénomène Miss Choufleur, j’ai bien évidemment eu droit au pipi et caca juste à côté du pot. Je nettoie et elle repart pour une série de 10 minutes dans la chambre.

Le pipi / caca, c’est quand même bien chouette pour embêter maman non ?

A 12 mois elle enlevait sa turbulette, j’avais déjà dû me creuser les méninges pour trouver une solution technique contre cette manie (pas la peine de tester les menaces ça ne marche pas !!). De retour au Gabon, j’ai pu enfin lui ôter la turbulette. Problème résolu. Elle a donc décidé … d’enlever ses draps, soulever son matelas et …. faire pipi et caca entre les lattes !!! Et quand je rentre dans la chambre pour la gronder, elle sourit, elle rigole et même qu’elle essaie de me faire croire que c’est ses doudous qui ont fait caca !!! (maman = jambon vous ne saviez pas ?).

The Best of Miss Choufleur c’est quand même le jour où elle a enlevé sa couche pendant la sieste, s’est endormie SANS, s’est réveillée, a fait pipi et caca, remis sa couche et m’a appelée en prenant son air surpris genre « je comprends pas il y a du pipi et du caca blabla les doudous…et pourtant j’ai la couche » (c’était pas exactement ça mais j’ai compris hein 😉 ). A même pas deux ans on fait quoi ????

Et quand elle se pose devant son papa, qu’elle baisse sa culotte, et fait pipi sur le carrelage, on fait quoi ? C’est bête pour elle parce qu’avec le papa, l’étape 3 c’est douche froide toute habillée… (il faut dire que c’est comme ça qu’il a été élevé. Il s’en sort pas trop mal alors il reproduit). Je n’en suis pas encore là…

Passons au thème « repas », le moment où on est censés s’installer tranquillement et profiter du moment (j’ai grandit à coup d’épisodes de la petite maison dans la prairie). Et bien chez nous c’est plus DU TOUT Caroline qui fait le pain et les enfants qui mangent tranquillement… C’est plutôt une Miss Choufleur qui s’installe à table dès que je mets un pied dans la cuisine pour préparer. Elle chouine pendant toute la préparation : « veut manzer mamaannnnn, veut manzer, veut manzerrrr ». Le monstre s’est déjà bien chauffé quand on arrive ENFIN à table. Elle décide que ce n’est pas bon « nooonnn pas bonnnnn, veut passs…. ». Puis s’en suit le poussage d’assiette (version soft) ou le renversage d’assiette sous notre nez (version hot). Ensuite papa sort sa première arme : les sauces. Il lui met du ketchup / mayo pour lui faire avaler son assiette. Ca marche assez bien sauf qu’il faut en ajouter très trèsssss souvent. Je ne valide pas du tout la stratégie mais que dire quand Papa en mange devant elle ? Passons. Ensuite on essaie d’avoir un semblant de conversion coupée par les cris de Miss Choufleur « les zauzes, les zauzes, les zauzes.. ». Et là vous comprenez pourquoi j’attends la sieste ?

C’est simple, TOUT devient la guerre. Miss Choufleur chouine pour tout et rien, elle a la flemme de parler donc elle chouine. Elle veut rester à la crèche quand je vais la chercher. Les assistantes maternelles le confirme : elle bouge beaucoup, s’énerve vite. Quand elle ne chouine pas, elle court !

Je vois quand même le bout du tunnel. Ca reste quand même mon petit chat, si je reste avec elle que je lui accorde beaucoup d’attention, que je ne la contredit pas, elle est mignonne… ouf ! Il se trouve qu’elle commence aussi à jouer seule et à se faire des histoires.

Cet article pour vous dire donc que je m’incline. Le « terrible two » semble ne pas  ous avoir épargné. Je n’ai plus qu’à attendre que ça passe en essayant de ne pas y perdre ma patience…

Combien de temps ça a duré pour vous ? (si ça a duré trop longtemps, merci de ne pas répondre 😉 ).

20140316-194150.jpg

7 réflexions au sujet de « Je pensais y échapper… »

  1. Voila c’est tout a fait ça. A partir du moment ou il a toute mon attention c’est une crème ! Je pense qu’on est pas encore rendu au terrible ,2 au final. J’espere qu’on va reussir a l’eviter. Tien l’autre jour il a viré sa couche pdt la sieste et a pissé partout!!! J’ai pensé a toi :p

  2. Je découvre ton blog à travers cet article et dois t’avouer que moi non plus je n’y croyais pas trop à cette phase. Pourtant lorsque Poupinette a soufflé sa 2ème bougie, nous avons bien vu que son caractère déjà fort, confirmé de se développer. J’avoue que j’ai assez mal vécu cette année là en me posant beaucoup de questions et en passant mon temps à rabâcher les règles et tout ça. Ce qui a fini par porter ses fruits, aujourd’hui elle nous teste toujours mais moins, continue de se braquer quand on dit NON (on évite de la mettre dans sa chambre pour la punition car elle peut jouer et finalement pour elle c’est cool !). On continue de lui dire que tout le monde en profite plus si elle est de bonne humeur et on la récompense par de nombreuses activités intérieures et extérieures. Bon courage en attendant pour traverser cette période 😉

    • L’éducation positive, il n’y a que ça de vrai ! Moi aussi elle joue dans sa chambre, ça ne me dérange pas. En fait ca m’aide surtout à mettre un stop à la bêtise et passer à autre chose ni vu n connu sans que personne s’énerve (surtout moi !).

  3. Coucou!
    Ma fille etait parfaitissime jusqu’à son 3 ème anniversaire! Et ensuite,le « terrible 2 s’est transformée en terrible 3 ». Meme topo.. et ca c’est arreté récemment.. 4 ans et demi. Un jour d’un coup d’un seul elle m’a dit « maman j’en ai assez que tu me grondes, maintenant je vais être gentille ». J’en ai avalé mon dentier! Et grosso modo, oui, ca marche a peu près, depuis 3 mois déjà! Ouf!

    Courage 😉 !

    Cécile

  4. Ping : 2015 je t’attends | Talons Hauts…et Petits Pots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *