13H – 14H – Le meilleur rendez-vous quotidien

Il y a un an, je partais pour l’Afrique. Je quittais mon rythme effréné de working girl pour une vie plus calme, plus douce aussi. Ici les gens sont calmes, zens, même ceux censés être stressés par beaucoup de travail et de responsabilités. J’aimais ma vie à Barcelone, mais je dois dire qu’on s’habitue vite au luxe de la zen attitude.

L’arrivée en Afrique l’année dernière s’est accompagnée des nausées de grossesse.  J’avais malheureusement oublié comment l’immense fatigue qu’on peut ressentir des trois premiers mois. Ne travaillant plus, je pouvais me laisser aller au sommeil sans culpabilité… Une sieste le matin, une l’après-midi et une nuit qui commence à 21H, qui dit mieux ? Le cap des 3 mois passé, j’ai continué à siester l’après-midi avec Miss Choufleur. J’avais clairement adopté le mode de la femme enceinte : j’écoute mon corps et je réponds à ses besoins (ça tombe bien quand ça concerne les sucreries et le dodo à toute heure 😉 ).

Ici, comme dans tous les pays chauds, le climat se prête gentiment à la sieste. Le soleil se lève tous les jours à 6H pour se coucher à 18H. Il n’y pas de changement de saison brutal: il fait toujours chaud même si l’été est moins lourd. La fatigue, le sommeil, la forme viennent toujours au même moment. Alors qu’en France j’ai tendance à rester enlisée sous la couette les jours d’hiver, cela ne m’arrive pratiquement jamais ici. Je me lève naturellement avec le soleil et m’assoupie avec lui.

Pour quelqu’un qui ne faisait jamais de sieste, j’ai commencé à l’apprécier. Ce petit moment à moi, à profiter du calme et du silence dans la pénombre, à me laisser aller à mes pensées puis à sombrer dans la bras de morphée. Je dors entre 30 minutes et 1H30 les grands jours. J’ai de la chance d’avoir CE moment, et j’en profite.

La chaleur associée au levé matinal font que la sieste est une institution. Même ceux qui travaillent essaient de se garder quelques minutes de repos par jour. Ca fait un bien fou. A l’instar de ma kiné (oui oui j’ai fait la rééducation du périnée au Gabon, et même que c’est top !), elle travaille de 7H30 à 20H mais la pause du midi et les 20 minutes de sieste est sacrée.

Ses bienfaits sont si évidents que j’ai parfois l’impression de mieux récupérer en une sieste d’1h que dans toute une nuit. Quel bonheur de se réveiller en ayant l’impression d’avoir dormi 8h…

Le soir, j’ai souvent peur que mes filles se réveillent, soient malade, toussent. Même si rien de cela n’a lieu, j’en arrive parfois à tellement y penser que je reste en sommeil éveillé, une oreille tendue au moindre bruit (et pourtant je mets des boules quies pour m’auto-réguler mais rien n’y fait je tends quand même l’oreille !).

A l’heure de sieste en revanche, je crois que je suis dans le rituel du coucher avec mes filles. Je les mets à l’aise, un peu de toilette d’après repas, un petit pipi au pot, une petite explication de ce qu’on va faire l’après-midi et chacune dans son lit. Elle savent d’ailleurs très bien que Maman aussi va y aller. Nous fermons les rideaux de toute la maison pour créer notre petit cocon de fraîcheur. A tour de rôle, je couche Miss Choufleur ou Miss Momie en premier. Celle qui a la chance d’être la deuxième participe au coucher de la première. Nous nous couchons toutes les 3, chacune dans son lit et je suis rassurée. Je laisse les portes ouvertes et je les écoute s’endormir en chantant. Ca ne me dérange pas, bien au contraire, je dirais presque que leur voix me berce. Je sais qu’elle vont s’endormir. En ce moment, Miss Choufleur chante Papa Nawel et Miss Momie fait des vocalises de  » aahahahahahahah ».

Parfois, chéri participe à se rituel et vient se coucher avec moi. La maison devient calme et fraîche, pendant que la chaleur est à son maximum dehors. C’est mon moment préféré de la journée, juste après le réveil avec le petit-déjeuner entre filles.

J’adore tellement ce moment, et je vais tout faire pour le préserver avec la reprise du travail. C’est trop bon…
20140220-145905.jpg

2 réflexions au sujet de « 13H – 14H – Le meilleur rendez-vous quotidien »

  1. Bonjour, je suis a trois mois de grossesse et je rentre définitivement au Gabon dans une semaine, je vais donc y accoucher,serait il possible d avoir le nom de ce kiné au Gabon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *