Plus il dort, plus il dort.

J’étais encore en Espagne quand j’ai commencé à m’inquiéter du sommeil de Miss Choufleur. A un mois, elle pleurait beaucoup en fin de journée mais surtout dormait très très peu le jour.

Le seul moyen de la faire dormir ? Marcher, marcher et faire des tours de poussette ou d’écharpe. Mais attention : s’arrêter c’était se heurter à un bébé réveillé 30 seconde plus tard. Ce fût certes un bon moyen pour perdre les kilos de grossesse mais c’était complètement épuisement, physiquement et moralement. Pourquoi se réveillait-elle tout le temps ? Pourquoi n’avait-elle pas de sommeil paisible et calme ?

La nuit c’était tout le contraire, le calme plat de 20h à 8H… Après beaucoup de pleurs, on terminait la journée par un bain (effet radical), un biberon puis elle sombrait paisiblement dans les bras de morphée. Un ou deux réveils avec bib + couche et rendormissement seule ensuite. Le pied.

Est alors venu le questionnement sur son sommeil (j’adoreeee me poser pleins de questions): le fait est qu’elle dort 12H la nuit, est-ce que ce ne serait pas suffisant pour certains nourrissons ? Un petit appel à ma sage femme espagnole pour lui poser ma question. A ma surprise, elle confirme mon hypothèse : c’est tout à fait possible qu’un bébé d’un ou deux mois se suffise de 12H de sommeil par 24H. Selon elle, je devais m’estimer heureuse qu’elle dorme déjà la nuit… BON OK je m’estime heureuse alors.

Je reviens en France et je rencontre une nouvelle pédiatre (pédiatre à 8 enfants soit dit en passant). Je lui explique qu’elle ne dort pas la journée, que c’est un bébé un peu stressé, un bruit la réveille, qu’elle veut les bras, n’aime pas rester sur son tapis d’éveil, pleure en fin de journée…etc. Je lui parle aussi de ma discussion avec la sage-femme espagnole. A ma grande surprise de nouveau (en maman désepérée novice que je suis, je buvais chaque conseil d’autrui comme la bonne parole), elle me répond :

« UN BEBE DOIT DORMIR LA JOURNEE »

« PLUS UN BEBE DORT, PLUS IL DORT »

Cette fois, j’ai été vraiment conseillée, éclairée. Pourquoi ? Parce que depuis j’ai comme l’impression qu’elle avait raison. Cette phrase est restée dans ma tête. Je me la répète souvent tellement elle a sonné vraie, pour les miennes en tout cas.

Revenons à Miss Choufleur, en sortant du rendez-vous, j’ai compris qu’il fallait que je lui apprenne à dormir LA JOURNEE (non sans mal).

Elle m’a conseillé d’être intransigeante sur le moment où il faut mettre son bébé au lit, être attentive au premier signe de fatigue (bâillement, frottement des yeux, grognons..), et le coucher de suite. Elle a vraiment insisté sur le fait de ne pas attendre, de stopper ce que j’étais en train de faire pour la coucher et commencer le rituel (j’ai parlé de ses conseils « rituels » ici).

J’ai commencé à mettre en place tous ces conseils sur Miss Choufleur. En quelques semaines, elle est passée de journées sans sommeil à des journées avec 1h d’éveil maximum entre deux siestes. Elle dormait 4H d’affilées le matin, se réveillait pour manger et recommencer à chouiner et vouloir son lit 1H après. Incroyable et elle se couchait avec le sourire en plus !!

J’ai fait de même pour Miss Momie, bien que je relativisais en me disant que chaque enfant était différent blabla mais j’ai de la chance car il se produit exactement la même chose.

Au final j’ai repéré plusieurs phases claires depuis la naissance. Pour les deux ça été à peu près pareil, les choses sont rentrées dans l’ordre d’abord la nuit, puis après le jour.

0-1 mois : pas de différence entre le jour et la nuit. Elle faisait des cycles de 4H quoi qu’il en soit.

1-2 mois : la différence jour / nuit prend forme. Elle a commencé à bien dormir la nuit, à se rendormir seule. Les plages de sommeil « nuit » se sont allongées. En revanche, elle était plus éveillée le jour et avait du mal à se calmer pour s’endormir. C’est là que c’est dur de savoir si elle a sommeil ou pas et de lui apprendre à s’endormir seule la journée aussi. Elle dormait parfois qu’une heure, le reste je la prenais en écharpe pour qu’elle tienne jusqu’au prochain bib.

2-3 mois (actuellement) : les nuits complètes semblent être acquises (même si il y a quelques râtés 😉 ). Les siestes de journée s’allongent et durent maintenant jusqu’à 4H/5H. Elle prend ses bibs à heures régulières.

Je retiens que le sommeil appelle le sommeil, qu’un bébé reposé s’endort plus facilement qu’un bébé fatigué et énervé. Ca semble couler de source comme ça mais ce n’était vraiment pas évident la première fois, la deuxième non plus d’ailleurs…

20140103-235320.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 thoughts on “Plus il dort, plus il dort.

    • C’est ce que je me disais en l’écrivant… C’est vrai qu’au jour le jour c’est dur mais quand ça s’organise je finis par me dire « c’était pas si dur que ça ». Comme pour l’accouchement d’ailleurs, une maman ça garde que le plus beau 😉

  1. Igual puedes disfrutar de tu nena…con tantas reglas…ya que este nino necesita carino …mas que dormir solito…pero ya tenemos manias de educar …le bébés.

  2. Pingback: Tu veux aller faire dodo ? | Une fille d'avril

Laisser un commentaire