Nausées, je vous maudis.

Lettre d’insultes à mes nausées.

Trois semaines que vous êtes là, deux semaines que je ne vous supporte plus.

Vous qui prenez possession de mon corps sans en avoir demandé la permission,

pour me clouer entre le lit et le canapé, dans à l’état de larve, de néant,

Qui me donnez l’impression d’avoir une gastro continue, qui me rendez malade que je mange…ou pas.

Vous qui me ôtez mes goûts et mes envies,

qui bousculez tous mes principes, me laissez sans rythme, à manger et dormir à toute heure, je suis perdue.

Vous qui m’empêchez de vivre, de sortir, de profiter de la vie comme j’ai l’habitude de le faire.

Vous qui me laissez frustrée par cette condition physique, ce décalage avec mon envie de bouger, d’être active, de faire du sport.

Vous que je dois subir en silence, que je dois garder secrètes.

Vous qui me rendez insupportable, à cran, mauvaise,

Je vous déteste encore et surtout quand:

Vous me faites broyer du noir,

Vous saccagez mon optimisme naturel par des pensées négatives,

Vous me rendez plaintive pour tout et pour rien.

Et bien plus que tout, vous me gâchez la joie d’être enceinte…

Je vous déteste et je compte les jours en espérant que vous partiez aussi vite que vous êtes venues.

Note: j’ai profité d’une accalmie pour commencer à écrire ce billet auquel je pense depuis un moment, mais juste impossible de faire quoi que ce soit… Et depuis plus de nausée de la journée (j’ai même mangé des kinder bueno !!! 😉 ). Est-ce qu’elles m’ont entendu vous croyez?

5 réflexions sur « Nausées, je vous maudis. »

  1. Je suis sûre qu’elles ont grave flippées quand t’as écrit ce billet ouais..comme quoi elles ont peut-être une once d’humanité?? En attendant j’espère qu’elles te laisseront tranquilles (au moins la journée) et plier baguage vite fait !!! Courage !! Des bisous !!

  2. Non mais grave, je fais trop peur en fait ! Je viens de découvrir mon pouvoir d’intimidation, on a pas fini de voir des billets coup de gueule sur le blog si ça marche si bien 😉 bouuuuuuuuuu

Laisser un commentaire